J.E Sunde + Jawhar

samedi 9 avril @ 20h30

Chato'do

113 avenue de Vendôme

  • Abonné : 8 €
  • Réduit : 9 €
  • Pré-vente : 10 €
  • Sur place : 12 €

?

J.E Sunde (country folk)

Inspiré par Leonard Cohen et par Crosby, Stills, Nash & Young, JE Sunde fait mieux que tout le monde, double par la droite Steve Gunn et retourne la tête des nostalgiques de Sufjan Stevens avec Sunset Strip & Love Gone To Seed, deux nouveaux single qui précèdent la sortie d’un nouvel album en novembre 2020. JE Sunde avait fait des merveilles il y a quelques années déjà avec les The Daredevil Christopher Wright. Une dizaine de chansons magnifiques, une poignée de critiques dithyrambiques. Et on oublia JE Sunde. A tort évidemment. Remis en selle par le label Vietnam / Because Music (H-Burns, Chevalrex, Hey Hey My My), cet Américain ne nous fait parvenir que des belles choses depuis Minneapolis. Après Prince et Paul Westerberg et ses Replacements, Minneapolis héberge en son sein la plus belle plume de l’Amérique.

Photo © Adam-Wheeler

Jawhar (Châabi / folk-pop)

Jawhar parvient à marier habilement le châabi à une pop-folk aérienne dans un équilibre quasi hypnotique, le tout dans sa langue maternelle. Influencé par un printemps arabe qui se fane et autres événements heureux contemporains , son dernier album « Winrah Marah » a été pensé comme un recueil de contes. Les dix chansons de ce nouvel opus sont habitées par le son d’un groupe qui gagne en complicité et en cohérence. L’univers intimiste et mélancolique du chanteur tunisien, installé depuis de nombreuses années en Belgique, nous rappelle ceux de Nick Drake ou de Timber Timbre.

Photo © Alexis_Gicart