[Annulé] Rover + Burning Peacocks

Annulé

jeudi 15 décembre @ 20h30

Chato'do

113 avenue de Vendôme

  • Abonné : 18 €
  • Réduit : 19 €
  • Pré-vente : 20 €
  • Sur place : 22 €

?

[ANNULATION]
Nous sommes au regret de vous informer que le concert de Rover + Burning Peacocks est ANNULÉ pour des raisons indépendantes de notre volonté et ne sera PAS REPORTÉ .
Pour les remboursements :
> Billets achetés sur notre site chatodo.com, vous allez être directement recrédités sur votre compte
> Billets achetés au Chato’do : contactez nous sur administration@chatodo.com
> Billets Digitick : le service client va prendre contact avec vous
> Billets France Billet et Ticketmaster : le service client va prendre contact avec vous si vous avez laissé vos coordonnées, sinon contactez votre point de vente.

Vous pourrez retrouver ROVER, le vendredi 3 Février 2017 à l’Intime Festival à St Avertin (37).

En partenariat avec Core&Co

Rover

Rover a sorti en 2012 un premier album unanimement salué par la critique et le public (disque d’or avec plus de 50 000 ventes et une nomination aux Victoires de la Musique «Révélation du public»), sorte de fulgurance électrique viscérale, drapée d’un velours rouge où il était possible de s’oublier. Quand Rover évoque “Let It Glow”, son deuxième disque oxymore, gorgé de chansons cristallines ou rocailleuses, il parle de nouveau chapitre, il reconnaît que cette fois-ci, il a plutôt laissé faire. Il n’a rien forcé. “Let It Glow” est un disque non pas de son époque mais pour son époque. Rover allume une torche qu’il tend ensuite vers les cieux. C’est Bowie, Lennon et tous ceux que l’on voudra bien retrouver. Sa musique, très vite, écrase les facilités. Est-elle pop, est-elle rock? On ne sait pas et à vrai dire, on s’en moque.
Site // Facebook

Burning Peacocks

Burning Peacocks est le groupe d’Alma Jodorowsky et David Baudart.
Fondé il y a près de 4 ans déjà, leur amitié remonte à plus loin encore. Alma avait envie de chansons, David rêvait d’un format différent des autres groupes dans lesquels il était guitariste (Holstenwall ou Cabuco – qui existe toujours). Il y eut un premier EP, fin 2014 (d’où ont été extraits les clips Games et Avril), suivi d’une série de concerts. L’immersion dans une musique qui recouvrerait toutes les définitions de la pop comme de l’arc en ciel psychédélique.
Fin 2016 il y aura le premier album de Burning Peacocks. Un premier disque entièrement produit (à l’exception d’un titre) par Jean-Benoit Dunckel du groupe Air.
Tears of Lava, dont Alma a une nouvelle fois signé le clip, en est le premier extrait. Un premier single où il est question d’échec, illustré par une musique mêlant profondeur presque pesante et notes plus légères et vertigineuses.
Site // Facebook